Introduction à l'hypnose clinique














Retour au plan du site


Perdre du poids grâce à l'hypnose

MAIGRIR ! Voilà un des thèmes les plus vendeurs pour la plupart des magazines féminins. Dès que les beaux jours reviennent, le sujet fait la Une et le public se retrouve submergé par une masse d'informations et de propositions les plus diverses. Chirurgie, régimes, médecines douces, il y en a pour tous les "goûts"... Parmi les approches mises régulièrement en avant dans les media, il en est qui aident effectivement à perdre du poids tout en préservant notre équilibre de santé. Il en est d'autres qui peuvent aussi nous faire perdre du poids rapidement, mais au prix de déséquilibres qui peuvent s'avérer gênants, voires graves ("yoyo", carences en vitamines ou oligo-éléments, variations tensionnelles, modification du caractère et ses conséquences sur les relations avec nos proches, etc.).

Et l'hypnose, dans tout cela ? Cette méthode permet-elle vraiment de maigrir ? Si oui, combien de kilos puis-je perdre et en combien de temps ? Est-ce que ça "marche" avec tout le monde ? Faut-il y croire pour que ça marche ? Etc, etc. Faisons le point le plus clairement possible.

Tout d'abord, OUI, l'hypnose peut effectivement aider à perdre du poids. Dans cette optique, cette méthode constitue un accompagnement thérapeutique permettant par exemple à la personne de s'éloigner sans effort de certains aliments et d'aller avec plaisir vers certains autres aliments. Nous dirons donc qu'elle nous permet de changer nos comportements vis-à-vis de l'alimentation.

Dans une démarche d'amaigrissement (comme d'ailleurs dans tout objectif thérapeutique), l'hypnose RESPECTE l'individu. Je veux dire par là que le thérapeute doit tenir compte du mode de vie de son patient, de ses impératifs familiaux, de ses obligations professionnelles, de son rythme de vie et d'alimentation.
- L'hypnose n'interdit pas ; elle influence notre alimentation.
- L'hypnose ne nous impose pas un régime ; elle nous propose une alimentation plus équilibrée.
- L'hypnose ne nous enferme pas dans un cadre rigide ; elle nous apprend à développer notre souplesse alimentaire.
Simplement, ce qui fait que l'hypnose produit des résultats positifs, c'est que les modifications comportementales se font sans effort, sans brimade, sans interdit, sans honte et sans ces épuisants calculs de calories qui font souvent rechuter la personne la plus motivée.

Par ailleurs, n'oublions pas que l'hypnose fait partie des démarches thérapeutiques individuelles. Je veux dire par là que l'hypnose n'est pas "bonne" pour ceci ou pour cela, ni pour maigrir ni pour être heureux, ni pour s'arrêter de fumer. Mais elle permet de faire maigrir un individu bien précis ; d'aider une personne bien identifiée à cesser de fumer ; de permettre à telle autre personne de poser un regard différent sur la vie. Retenez bien qu'en hypnothérapie, nous nous intéressons toujours à une personne unique dont le problème ne ressemble pas au problème d'une autre personne. De la même façon qu'il n'y a pas de protocole standard pour hypnotiser quelqu'un , il n'y a pas de "recette" unique pour faire maigrir quelqu'un. Il serait en conséquence illusoire, voire malhonnête, d'annoncer que Madame X va perdre X kilos en X séances.
- Parce que vous êtes unique, vous répondrez à une thérapie par hypnose d'une façon qui vous est propre.
- Vous perdrez du poids à votre rythme.
- Vous modifierez vos habitudes alimentaires à votre rythme.
Une thérapie par hypnose ne peut se résumer à une opération arithmétique.

Autre donnée importante : l'hypnose n'agit pas (toujours !!) comme une baguette magique. Parce qu'elle veut inscrire vos résultats positifs dans la durée, elle vous fera obtenir des résultats dans la durée. Je veux dire par là tout d'abord que chaque résultat positif aidera le résultat suivant à être encore plus positif. Je veux souligner également que votre perte de poids sera "intelligente", c'est-à-dire progressive afin de respecter votre corps. Il ne s'agit pas de perdre 10 kilos en quinze jours pour les reprendre très vite. Il s'agit bien d'adopter une nouvelle hygiène de vie.

Enfin, un conseil avant d'entreprendre une thérapie par hypnose pour un problème de poids : demandez-vous si le moment est bien choisi. Demandez-vous surtout si votre motivation va constituer un tremplin sur lequel thérapeute et patient pourront s'appuyer. Ce sujet sera d'ailleurs abordé dès la première rencontre par votre praticien qui s'assurera ainsi que toutes les conditions sont réunies pour que votre démarche soit couronnée de succès.


HYPNOSE A DEUX VOIX ET COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES

Les lecteurs assidus de ce site savent que, tout au long de l'été 2005, un nouveau protocole a été testé sur des volontaires dans le cadre de la perte de poids par hypnose. Ce nouveau protocole met en oeuvre deux voix appartenant au même praticien, l'une audible, l'autre subliminale, la première très permissive et indirecte, la seconde très directive et plus autoritaire (en quelque sorte un versant maternel et un versant paternel). Dix-huit personnes se sont prêtées à ce test, trois par trois, à raison de trois séances espacées d'une semaine. Le but de ce test était de comparer l'efficacité de ce nouveau protocole face à un protocole par hypnose plus classique, c'est-à-dire à une voix. A la fin de chaque semaine suivant une séance, il a été demandé aux participants de noter le résultat, soit en termes de kilos perdus, soit en termes de distance prise par rapport à l'idée de nourriture et à l'installation de la notion de satiété, souvent absente auparavant. La notation s'est effectuée avec un + (pour résultat positif), un - (pour résultat negatif), un = (pour un résultat neutre).

Si nous retenons seulement les résultats positifs, nous obtenons un pourcentage de satisfaction de plus de 72%, qui s'avère supérieur à celui d'un protocole traditionnel. Entre 2002 et 2005, le pourcentage moyen de résultats positifs obtenus avec un protocole classique était en effet de l'ordre de 62%. Certains lecteurs pourront trouver que 10% de mieux, ce n'est pas extraordinaire ; c'est pourtant capital pour des personnes dont la préoccupation première est de changer d'image et de comportement alimentaire, souvent après un parcours du combattant très ingrat et très décevant qui les a conduites à tenter tout et n'importe quoi. C'est donc desormais à ce protocole d'hypnose à deux voix que j'ai systématiquement recours, sauf, bien entendu, si le patient préfère entrer en hypnoanalyse.