Introduction à l'hypnose clinique




Retour au plan du site


Hypnose et gestion du stress


Qu'est-ce que le stress ? Pourquoi utilise-t-on de plus en plus le terme de "gestion" pour évoquer le fait de vivre en harmonie malgré les tensions dont nous sommes quotidiennement l'objet ? Pour exposer les choses d'une façon simple, disons que le stress, dans son acception nocive, est un état de tension trop longtemps maintenu. Imaginez un muscle ou un tendon qui serait étiré ou tendu pendant très longtemps. Vous pouvez clairement envisager les conséquences...

Les choses ne sont pourtant pas si simples. On ne voit en effet pas toujours les choses venir. Le point de départ ? Trop de soucis, de préoccupations, de responsabilités, de travail, de chagrins, de déceptions... Et voilà que la déprime s'installe. C'est la tête qui parle.

Mais cela peut aussi être un mal de dos, une migraine, une rhinite allergique, une éruption cutanée, des vertiges, des troubles gastro-intestinaux, des troubles du comportement, des douleurs de toutes sortes... C'est alors le corps qui parle.

Que la souffrance s'exprime par le corps ou bien par l'esprit, elle peut prendre de multiples visages ; cela dépend du terrain et de l'histoire de l'individu. Mais la signification est toujours la même : notre être appelle au secours. Il essaie de nous dire à sa façon qu'il n'en peut plus, qu'il a besoin de souffler, qu'il a atteint la limite du supportable. Il faut alors prendre les choses en main afin de ne pas sombrer. Le pas, en effet, peut être vite franchi vers une dépression plus grave ou une atteinte corporelle plus handicapante.

Prendre les choses en main, c'est apaiser très concrètement les tensions, défaire les noeuds que la vie fait en nous jour après jour, exprimer les émotions que nous retenons. Dans le cadre de cette gestion du stress, l'hypnose constitue un outil très précieux. Elle prend en charge l'individu dans toutes ses dimensions et apporte un apaisement global rapide.




VOYEZ, DANS LA RUBRIQUE DES SÉMINAIRES ET FORMATIONS,
LA PAGE CONSACRÉE À LA CURE HYPNOTIQUE.